Chronique d’ÉducaVie n°1 – Pouvoir porter du fruit même dans nos manquements

Pouvoir porter du fruit même dans nos manquements par EducaVie

L’hiver s’est subrepticement installé dans notre jardin laissant notre vigne dénuée de feuilles, endormie sous une jolie couche de neige. Cependant, quelques grappes de raisin résistent à l’envahisseur sournois. En observant par la fenêtre, j’en conclue que j’ai manqué de temps pour tailler la vigne de manière à la préparer à un temps de pause avant la nouvelle saison. Mais alors que je me confonds en regrets quant au soin apporté à ma vigne, j’aperçois quelques merles entamer goulument un festin de raisins en virevoltant incessamment autour des grappes encore suspendues aux sarments. 

Combien de fois, ai-je le sentiment, en tant que parent ou enseignante d’avoir manqué à ma responsabilité, en retard pour le train de ma fille, déçue de moi en sortant d’une classe qui était moyennement intéressée, gênée d’avoir oublié un de mes engagements, … la liste que je fais de mes manquements peut être longue certains jours !  

Cher(e) collègue, as-tu connu ces sentiments, ces frustrations face à tes enfants ou en sortant de ta classe ? Alors je t’encourage à méditer ce que Dieu dit par la bouche de Pierre : 

« Par ma divine puissance, je t’ai donné tout ce qui est nécessaire pour vivre à mon service. » (adaptation du texte de 2 Pierre 1 :3). Par Sa puissance, Il sait faire en sorte que, malgré nos manquements, nous puissions chaque jour être porteurs de fruits.

Lorsque le train de ma fille est lui aussi en retard, ou lorsque ma fille m’accueille avec un sourire après avoir attendu dans le froid, ou encore quand un élève revient après le cours pour relever ce qu’il a apprécié dans mon intervention ; tant de choses qui me rappellent que j’ai tout ce qui est nécessaire pour servir mon Dieu.

Alors, aujourd’hui toi aussi, plutôt que de lister tous tes manquements, pourquoi ne pas relever ces petits détails où tu as vu la main agissante de Dieu dans ton quotidien ?

Soli Deo Gloria !